• Du 23 janvier 2018 au 27 mars 2018
    Lycée du Pays de Retz
    • Les mercredis 23 et 30 janvier 2019, 20 et 27 mars 2019
    • de 14h 30 à 17h

4 cours de 2 heures 30 : 55€

Crise de l’énergie, danger des ondes pour la santé, ondes gravitationnelles, ordinateurs quantiques, médecine quantique… les médias traitent quotidiennement de ces questions, qui reposent sur des théories scientifiques récentes et complexes. Nous sommes interrogés sur les enjeux des applications techniques –qui conditionnent l’avenir de notre société- sans toujours posséder les bases pour les comprendre.

L’objectif du cours n’est pas de prendre parti sur des questions d’actualité, mais d’exposer de façon simple (non mathématique) les grands principes de la physique moderne, nécessaires pour décoder les informations… et se forger sa propre opinion.

23 janvier 2019 : les Ondes -  connaître toutes les sortes d'ondes qui nous entourent.
30 janvier 2019 : l'Energie et l'Entropie -  origine et transformation des différentes formes de l'énergie et comment l'entropie intervient avec elle.
20 mars 2019 : le Temps et l'Espace -  les découvertes récentes ont bouleversé notre vision du Temps et de l'Espace, et donc de notre Univers.
27 mars 2019 : le Monde quantique -  comment passe-t-on du monde des particules quantiques au monde à notre échelle ?

 .

Professeur émérite à l'université de Nantes, référent pour l'intégrité scientifique, Bernard Remaud est un physicien théoricien nucléaire. Il a été chercheur invité dans des laboratoires étrangers (LBL, Berkeley, ONRL Oak Ridge, USA), a été président de comités scientifiques et directeur adjoint de 1993 à 1995 du département du CNRS en charge de la physique nucléaire. Il a reçu la médaille d'argent du CNRS en 1990. Il est nommé professeur à l'IRESTE, école d'ingénieurs de l'université de Nantes en 1985. De 1995 à 2000, directeur de l'IRESTE, il a porté le projet de création de Polytech'Nantes (école polytechnique de l'université de Nantes, issue du regroupement de 3 écoles : ISITEM, IRESTE à Nantes et ESA-IGELEC à Saint-Nazaire). Il a dirigé Polytech'Nantes de 2000 à 2005 et initié le réseau des Polytech, qui compte actuellement 14 écoles d'ingénieurs réparties dans toute la France.